visuel
Vous êtes ici : accueil > Actualités
téléchargez “actions foncière”
Téléchargez actions foncière

La Lettre Actions Foncière Hors-Série • septembre 2016

“Voir les archives”

Certification ISO 9001

Actualités

A la une

Foncièrement patrimoine

Outil d’aide à la décision« Se loger foncière logement c’est financer sa retraite … »

Ce slogan au ton publicitaire résume bien la double vocation de Foncière Logement et sa place unique dans le monde des professionnels de l’immobilier. En effet, l’association allie un rôle de producteur de mixité sociale par ses logements et de bâtisseur de patrimoine pour les générations futures en participant au financement des caisses de retraite AGIRC-ARRCO. Mais si ses deux missions d’intérêt général auprès des territoires et des salariés des entreprises sont des constantes, l’environnement économique et institutionnel de Foncière Logement a et va profondément évoluer.
Ces transformations la conduisent à adapter sa stratégie patrimoniale.

Des évolutions majeures

Dès 2010, les contraintes s’appliquant au groupe Action Logement ont privé Foncière Logement de subventions. Le recours à des financements complets par des prêts, même à des conditions avantageuses, a provoqué l’allongement de la durée de détention du patrimoine avant un transfert à l’AGIRC-ARRCO. Le poids de la charge des intérêts a modifié son modèle économique et ses grands équilibres.
En 2014, les pouvoirs publics avec le concours financier déterminant d’Action Logement ont lancé le NPNRU. De nouvelles opportunités pour développer la mixité sociale par le logement vont s'ouvrir.
Elles se situent dans les quartiers les plus fragiles socialement et économiquement du pays. Pour Foncière Logement, réussir avec les élus, les entreprises et leurs salariés de tels programmes suppose, au préalable, de dégager des capacités de financements adaptés.
En 2016 pour continuer à financer le logement des salariés, aider à l’amélioration de l’habitat et ainsi soutenir les activités de construction, le groupe Action Logement a lancé avec l’Etat un plan de relance des investissements. Foncière Logement est mobilisée dans ce contexte nouveau et réalisera plus de 1 000 logements libres supplémentaires d'ici fin 2017.

Première étape : l’évaluation patrimoniale

Pour continuer à répondre à ses vocations fondatrices et pérenniser son exploitation, Foncière Logement refonde sa stratégie patrimoniale.
Première étape indispensable : se doter d’un outil d’évaluation, conçu sur la base de critères communs à l’ensemble de ses programmes, ceux proposant du logement social en centre ville et ceux offrant du locatif libre dans les quartiers en rénovation urbaine.
Elaboré avec l’appui des cabinets Ernst & Young et Sémaphores, cet outil permet, par programme, de disposer d’une fiche de synthèse qui fournit :

  • une cotation de 1 à 4 sur les axes d’analyse suivants : résultats financiers, attractivité commerciale, mixité sociale et attractivité technique ;
  • une information sur le dynamisme de la commune et de l’EPCI au sein desquels il est situé ;
  • une proposition d’action à engager : réalisation de travaux ou cession.

L’OUTIL

À la différence d’un plan stratégique de patrimoine qui adapte l’offre à la demande, la démarche analytique de Foncière Logement vise avant tout à renforcer et pérenniser sa double vocation d’acteur de la mixité sociale et de soutien aux régimes de retraite AGIRC-ARRCO. C’est donc pour les administrateurs de Foncière Logement un outil d’aide à la décision.

A la une

Le renouvellement urbain pour la mixité

JEAN BAPTISTE DOLCINous avons engagé depuis 2002, grâce à la contribution des emplois de la Participation des Employeurs à l’Effort de Construction (PEEC), un plan d’investissement massif en faveur du renouvellement urbain des Quartiers Prioritaires de la Ville (QPV).

Crédit photo : JAlberto Bocos

Notre ambition est de réussir les projets dont l’ANRU a la responsabilité afin que les investissements immobiliers, visant à développer une offre de logements abordables, permettent de favoriser la mixité sociale, de soutenir la diversité de l’habitat et de rendre ces quartiers plus apaisés, plus ouverts et plus attractifs pour les salariés.

Dans ce sens, l’action développée par Foncière Logement grâce aux ressources de la PEEC est déterminante. Foncière logement est un point d’appui dynamique et efficace pour que les territoires conçoivent et portent l‘ambition de leurs projets. La volonté des partenaires sociaux est bien de mettre Foncière Logement à leur service et de voir se multiplier les investissements adaptés et de qualité. Ce qui permettra de répondre à l’attente des salariés et ainsi atteindre les objectifs de mixité.

Les premiers investissements réalisés par Foncière logement (10 500 logements locatifs libres) permettent à une population nouvelle de salariés de venir loger dans les quartiers prioritaires offrant ainsi un cadre et une offre de logements pour les ménages en mobilité professionnelle. 60 % des nouveaux locataires de Foncière logement proviennent d’une autre commune et 20 % d’une autre région.
Plus de la moitié des nouveaux locataires ont des revenus supérieurs au revenu médian de l’agglomération. Ces éléments montrent l’efficacité de nos investissements. Ils créent les conditions d’une mixité sociale réelle. Ils font aujourd’hui de Foncière Logement l’acteur de référence engagé dans le locatif libre dans les quartiers en mutation et demain dans l’accession à la propriété.

À travers un dialogue direct et clair, nous sommes prêts à aller plus loin avec les élus pour diversifier les modes d’habitat et développer partout où cela sera possible une offre de logements locatifs libres. Foncière logement est, et sera, l’investisseur du Groupe Action Logement sur ce segment.

Nous sommes donc porteurs d’une exigence qui vise à mobiliser des fonciers de qualité dans des environnements maîtrisés et apaisés où les sujets de sécurité, de desserte en transport collectif, de qualité d’espace public et d’offre de services sont pris en compte par la collectivité.

C’est à ce prix que nous saurons avec les élus des territoires réussir la mixité dans le Nouveau PNRU.

JEAN BAPTISTE DOLCI,
Force Ouvrière
Vice-président d’Action Logement
Vice-président de l’ANRU

 

A la une

« Un opérateur complet de l’immobilier qui s’adapte aux territoires… »

YANICK LE MEURRENCONTRE AVEC YANICK LE MEUR
DIRECTEUR GÉNÉRAL DE FONCIÈRE LOGEMENT

Action Logement, en accord avec l’Etat, vous dote d’objectifs et de moyens supplémentaires pour renforcer la mixité au sein des quartiers prioritaires.

Comment vous préparez-vous à répondre à cette nouvelle feuille de route ?

En fonction des territoires, nous avons des situations qui n’ont strictement rien à voir entre elles, y compris au regard des enjeux de la rénovation urbaine. En Île-de-France et dans les grandes métropoles, il existe parfois une forte tension au niveau de la demande car l’offre est structurellement insuffisante. Sur d’autres territoires, les opérations de renouvellement urbain sont plus axées sur la requalification. Elles visent alors à remplacer des logements obsolètes vacants par un moindre nombre de logements, mais plus confortables. Il faut que les projets urbains s’adaptent à ces écarts et traduisent cette diversité. C’est dans ce contexte que Foncière Logement définira, en lien étroit avec les métropoles et les maires, la nature et le volume des investissements contribuant à la mixité.

Les ressources du plan de relance dont vient d’être dotée Foncière Logement permettront de développer cette approche porteuse d’une meilleure adaptation de nos produits immobiliers.

Notre expérience et la maturité technique de l’outil original qu’est Foncière Logement sont reconnues. Les missions de long terme qui nous sont confiées pérennisent et étendent nos savoir-faire. Nous devenons un opérateur complet de l’immobilier, un accélérateur de mixité sociale de nos villes.

Comment définissez-vous concrètement cet opérateur complet ?

Nous proposons aux élus de déployer un panel d’investissements bien plus large. Tout d’abord, nous développons une offre nouvelle en accession permettant de poursuivre la montée en gamme dans les quartiers, mais aussi de mieux stabiliser les ménages en leur permettant d’investir le long terme. Des projets sont déjà en cours à Thiais, Gennevilliers, Alfortville, Poissy, Bezons, d’autres viendront.
Le Nouveau PNRU nous conduira à diversifier encore plus notre offre afin d’être en prise avec les besoins réels des territoires et des entreprises.

Notre patrimoine vieillissant, nous sommes aussi très attachés à conserver sa qualité et son attractivité commerciale. Sur la période 2016-2021, nous engageons un plan d’entretien et de ré-investissement afin de nous assurer de maintenir l’avantage concurrentiel de nos logements.

Dans ce cadre, nous sommes aussi un opérateur complet par notre démarche de gestion territorialisée. Nous appliquons une politique de loyers adaptée à la tension sur les prix, à la situation de l’emploi, aux besoins des entreprises.

Par ailleurs, dès 2017, nous contribuerons à la diversification des parcours résidentiels des ménages en prenant la décision de lancer un programme de vente à l’unité de nos logements conventionnés non soumis à la SRU. Un dispositif spécifique d’accompagnement et de sécurisation des ménages souhaitant acquérir leur logement a été mis en place. Les locataires, qui ne souhaiteront pas acquérir, conserveront le régime protecteur du conventionnement.

Foncière Logement démultiplie et diversifie son offre aux territoires et aux entreprises pour améliorer les conditions de logement des salariés.

A la une
A la une

VALEUR D’ACTIFS

Foncière Logement a pris l’engagement vis-à-vis d’Action Logement et de l’Etat de procéder à une évaluation annuelle de son patrimoine en exploitation.

Au cours de la campagne 2015, 1 270 sites représentant 2,2 millions de m2 ont ainsi été évalués par ses notaires et experts. La méthode mise en oeuvre s’appuie sur des hypothèses de ventes à l’unité et une approche par comparaison directe.

Confirmant que Foncière Logement mène à bien sa mission, l’expert conclut que le patrimoine dégagerait une plus-value significative en cas de vente, voire importante pour 85 % du patrimoine.
Forte de cette étude actualisée chaque année et couplée à son outil patrimonial, Foncière Logement peut également orienter ses futurs investissements avec un niveau de sélectivité géographique et de spécification des logements qui garantiront la qualité et la valeur globale du patrimoine à terme.

A LA UNE

« Le Bel Air » de Saint-Denis

Inauguration bel-airFoncière Logement a apporté une pierre de plus à la rénovation urbaine en Seine-Saint-Denis, en inaugurant début février une nouvelle résidence, simple et élégante, au sud de la ville.
À proximité du quartier du Franc-Moisin, juste derrière le Stade de France, la résidence « Le Bel Air » compte 33 logements collectifs lumineux. Du T2 au T5, ils ont tous été agencés de manière à bénéficier d’une double, voire d’une triple, exposition.
Leur conception fonctionnelle permet de concilier l’articulation entre de belles surfaces intérieures et l’accès à des espaces extérieurs de qualité. Balcons, terrasses et jardins d’agréments contribuent à faire de ces logements des lieux de vie agréables, tout en donnant fière allure à cette résidence située rue Leroy des Barres, dans un quartier en cours de rénovation à Saint-Denis.
En livrant ce nouveau programme, Foncière Logement consolide son implantation en Seine-Saint-Denis, département dans lequel elle possède déjà plus de 1 600 logements, dont 268 situés au coeur des quartiers en renouvellement urbain.
D’autres programmes viendront prochainement compléter le maillage que Foncière Logement tisse depuis plusieurs années en Seine-Saint-Denis : des logements sont ainsi attendus à Drancy, Bobigny, Aubervilliers ou Stains.

A la une

Argentan, le 16 juin 2015 : le Ministre de la Ville inaugure le domaine de Pégase

le Ministre de la Ville inaugure le domaine de Pégase Situé au sud-est d’Argentan, dans l’Orne, le quartier Saint-Michel a fait l’objet ces dernières années d’une vaste opération de rénovation urbaine. Foncière Logement y a contribué en pilotant la construction de logements individuels de grande qualité.

Avec ses petites maisons en bois d’un étage, dotées, chacune, d’un jardin privatif, d’un garage intégré et d’une place de parking extérieur, le domaine de Pégase rompt avec l’image antérieure du quartier Saint-Michel au coeur duquel il a pris place.
Tandis que ses proportions sont à échelle humaine, ses formes architecturales privilégient simplicité et lisibilité. Si bien que tout est fait pour offrir aux habitants de véritables espaces de vie et de respiration. Y compris à l’intérieur des logements, qui, du T3 au T5, déploient des surfaces généreuses, de 90 à 125 m².
Patrick Kanner, Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, a pu en prendre la mesure lorsqu'une des locataires lui a ouvert ses portes, lors de l'inauguration.
 

Joindre l'utile à l'agréable

Répondant aux exigences fixées par Foncière Logement, avec une conception architecturale et fonctionnelle de qualité, les 20 logements respectent les normes environnementales optimisées (BBC).
À la fois fonctionnelle et élégante, cette résidence participe à la requalification globale du quartier. Elle est, ainsi, à la hauteur des exigences que Foncière Logement s’est fixées pour relever le double défi du renouvellement urbain et de la mixité sociale.
 

Le domaine de Pégase, Argentan (Orne)

  • 20 logements individuels
  • Promoteur : Foncière Résidences
  • Architecte : Cabinet Carli
  • Gestionnaire : Agence Porcon
A la une

Mixité sociale : le bon bilan de Foncière Logement

Les conclusions d’une étude de l'ANPEEC, réalisée en 2014, sur la contribution de Foncière Logement à la mixité sociale montrent que l’association remplit la mission qui lui a été confiée. Un hors-série est consacré aux résultats de cette enquête.

Mixité socialeUtiliser le logement comme levier pour introduire plus de mixité sociale, telle est l’une des missions de Foncière Logement.
Une mission qui suppose d’agir sur deux fronts : développer une offre de logements accessibles aux plus modestes là où les loyers sont élevés ; limiter la concentration des publics défavorisés dans les quartiers de rénovation urbaine.
Afin de vérifier que l’association s’est donnée les moyens d’atteindre ce double objectif, l’Agence nationale pour la participation des employeurs à l’effort de construction (ANPEEC), devenue l’Agence nationale du contrôle du logement social (Ancols) le 1er janvier 2015, a commandé une étude en 2014 à deux cabinets spécialisés (voir encadré).


 

« Les résultats positifs obtenus par Foncière Logement renforcent notre conviction que le pari d’origine était le bon. » , Bruno Lucas, Président de Foncière Logement

L’objectif de l’équilibre atteint

Dans un hors-série consacré à la mixité sociale, paru en mars, Foncière Logement détaille les enseignements de l’enquête.
Un bilan positif en ressort. Il souligne la capacité de Foncière Logement à rendre les quartiers favorisés accessibles à des salariés à faibles revenus. Inversement, il apparaît que l'offre locative de Foncière Logement dans les zones ANRU a permis d'y développer un parc de qualité, susceptible de séduire des foyers dont les revenus sont supérieurs à la moyenne de ce secteur.
 

Les clés du succès

En donnant la parole non seulement à des élus locaux (Maires d’Orly et de Montfermeil et Vice-président de la Métropole de Lyon), mais aussi aux partenaires sociaux de Foncière Logement et d’Action Logement, ce hors-série ouvre ses colonnes au débat, tout en mettant en lumière les atouts des programmes de Foncière Logement. Il apparait ainsi qu’au-delà du choix des territoires d’implantation - évidemment déterminants -
c’est aussi la qualité architecturale, la taille des logements et leur bon rapport qualité/ prix qui permettent d’introduire la mixité sociale dans les quartiers.
 

LES COULISSES DE L’ÉTUDE

Cette étude sur la mixité sociale générée par Foncière Logement a été réalisée par deux cabinets spécialisés : vizGet et Quadrat.

A LA UNE

Rénovation Urbaine: les locataires confirment leur satisfaction

Foncière Logement a reconduit, en 2014, l’enquête menée une première fois en 2011 auprès de ses locataires pour mesurer leur niveau de satisfaction et identifier leurs motivations et leurs attentes.

Les locataires du patrimoine de Foncière Logement sont principalement des jeunes salariés cadres du secteur privé âgés de 26 à 45 ans.

Une grande majorité des 800 locataires consultés se sont déclarés satisfaits ou très satisfaits des logements qu’ils occupent dans les quartiers de rénovation urbaine. Une note comprise entre 7 à 10 (sur 10) est attribuée par 78 % des locataires à leur logement et 87 % à leur résidence.
Les caractéristiques du logement (taille, clarté, distribution des pièces, présence de rangements, surfaces annexes…) obtiennent les meilleurs taux de satisfaction.
C’est par Internet que les personnes ont fait leur recherche de logement, dans 2 cas sur 3 et les trois éléments prioritaires de sélection ont été : la taille, le prix et les photos publiées sur le site des agences immobilières.
De plus, pour un tiers d’entre eux, la localisation du quartier à proximité de leur travail et des écoles, de même que le style architectural, ont constitué des atouts supplémentaires, sans oublier la disponibilité immédiate du logement.
Alors que 34 % des personnes interrogées avaient une image négative du quartier au moment d’emménager, 55 % des locataires changent d’opinion, prenant en compte la mutation qui s’opère et pensent que la situation va encore progresser.
Un locataire sur deux utilise les transports en commun qui desservent le quartier.
« Si c’était à refaire » 8 sondés sur 10 renouvelleraient leur choix de logement. 40 % des locataires interrogés occupent leur logement depuis plus de 3 ans : preuve qu'ils continuent à s'y plaire.

«Des architectures contemporaines bien intégrées dans leur environnement, la qualité des matériaux, le confort des aménagements intérieurs, les surfaces, les équipements sont nos atouts pour perpétuer notre offre locative de qualité attractive dans ces quartiers en mutation »
Gérard Sutre, président du Comité d’engagement.

«Foncière Logement garde l’ambition de proposer, sur toute la France, des logements à des conditions financières usuelles de marché, sans excès, pour des ménages qui ne trouvent pas de logement locatif privé neuf et de qualité. Nous sommes fiers ainsi de très bien loger nos locataires»
Michel Ducourtieux, président du Comité de gestion locative.

A LA UNE

En Rhône-Alpes, un patrimoine diversifié

Des bords du Rhône au pied du Mont-Blanc, de la Bresse au Vercors, Foncière Logement a multiplié ses implantations en Rhône-Alpes : la diversité de ses constructions est à l’image de cette région aux paysages contrastés.

Rhône-AlpesTrès présente dans le Rhône, un département à la fois urbain et dense, Foncière Logement s’est également développée depuis 2002 dans l’Ain, la Drôme, la Haute-Savoie, l’Isère, la Loire et la Savoie : elle compte aujourd’hui 3 276 logements dans la région, principalement des logements conventionnés, mais aussi des logements situés dans des quartiers de rénovation urbaine. Quelle que soit leur implantation, tous ont su s’intégrer dans leur environnement, qu’il s’agisse du cadre citadin des communes de l’agglomération Lyonnaise ou des paysages ruraux des villages de montagne.

En témoignent la diversité des formes architecturales et des types d’habitat qui caractérisent le patrimoine de Foncière Logement : si les deux tiers des logements sont situés dans des immeubles collectifs, plus d’un quart est constitué de maisons individuelles, adaptées à l’échelle des quartiers qui les ont accueillies.
Partout, une offre de qualité, destinée en priorité aux salariés du secteur privé, a ainsi été façonnée pour répondre à la demande et aux besoins locaux.

Les programmes à venir, concentrés sur les quartiers de rénovation urbaine, à Bron, Lyon, Vaulx-en-Velin, Aix-les-Bains ou encore Chambéry, auront également à coeur de s’adapter au contexte local.

A LA UNE

Les professionnels de l’habitat en congrès

La 75ème édition du Congrès HLM, organisé par l’Union sociale pour l’habitat, investira, du 23 au 25 septembre 2014, les 30 000 m2 du Parc des Expositions « Eurexpo » à Lyon. Manifestation professionnelle, ce Congrès, auquel participe Foncière Logement, aux côtés d’Action Logement, réunit chaque année quelque 12 000 personnes : acteurs du secteur des HLM, professionnels de l’habitat, industriels, journalistes, échangeront et débattront autour de la politique du logement et de l’habitat social, un sujet qui occupe une place de choix dans l’actualité de cette rentrée 2014. Voir www.congreshlm.union-habitat.org

A LA UNE

INAUGURATION

Gilles Lamarque, président de Philia Promotion Immobilière, Yanick Le Meur, directeur général de Foncière Logement et Françoise Marhuenda, maire et vice-présidence chargée de la politique de la ville à la communauté d’agglomération du plateau de Saclay, ont inauguré le 8 juillet 2014 la résidence La Bergerie.

A LA UNE

Les Ulis : Une bergerie tout confort

Début juillet, Foncière logement a inauguré 44 logements dans la ZAC « Coeur de ville » des Ulis. Un programme qui fait partie du projet de renouvellement urbain de l’agglomération du plateau de Saclay.

L’orientation des logements et les jeux de lumière font tout le charme de la résidence « La Bergerie », qui vient d’être inaugurée aux Ulis. Du T2 au T5, tous les appartements de ces deux bâtiments s’ouvrent, d’un côté, sur la rue des Bergères, de l’autre sur un jardin collectif.

Dessiné par les architectes de l’agence Tectône, ce bâtiment aux formes symétriques et aux volumes simples répond à tous les critères de qualité poursuivis par Foncière Logement.

Parfaitement intégrée dans son environnement, la résidence contribue à modifier de manière durable la perception de ce quartier des Ulis et à renforcer son attractivité. Elle bénéficie en retour des équipements publics et des commerces de proximité qui ont été développés dans la ZAC « Coeur de ville ».

Partenaire du projet de renouvellement urbain, porté par la ville des Ulis et l’agglomération du Plateau de Saclay, Foncière Logement joue, en outre, pleinement son rôle « d’outil unique au service de la mixité sociale », pour reprendre les termes de Bruno Lucas, le président de Foncière Logement lors des JERU (voir ci-dessous). Destinés en priorité aux salariés des entreprises du secteur privé, les 44 logements répondent, en effet, à l’objectif de diversité sociale poursuivi par Foncière Logement, tout comme l’ensemble de ses constructions déjà livrées ou en cours de réalisation dans l’Essonne.

A LA UNE

La mission de Foncière Logement réaffirmée

Lors des dernières Journées nationales d’échanges des acteurs de la rénovation urbaine (JERU), qui ont eu lieu à Paris, les 17 et 18 juin derniers, Bruno Lucas, invité à participer à une table ronde sur le thème « un habitat diversifié dans les quartiers rénovés : les conditions de réussite », a réaffirmé la détermination de Foncière Logement à réaliser, d’ici 2018, 5 200 nouveaux logements à loyer libre dans les quartiers de rénovation urbaine.

Fier du rôle joué par l’association, le président de Foncière Logement a estimé que « le défi d’une nouvelle mixité sociale dans les quartiers de rénovation urbaine au profit du logement des salariés des entreprises du secteur privé se concrétise désormais de façon crédible ».

A LA UNE

Une pierre + une pierre + une pierre…

De Lille à Périgueux, en passant par Dijon, plusieurs programmes viennent d’être lancés et de nombreux autres le seront dans les mois à venir. Loin d’être symboliques, ces premières pierres illustrent l’implication de Foncière Logement en faveur de la rénovation urbaine : l’association a déjà engagé 500 millions d’euros depuis l’accord signé début janvier avec l’État et l’ANRU. Des investissements qui contribuent à changer le visage des quartiers, comme en témoignent les constructions qui démarrent.

Avec ses lignes architecturales résolument contemporaines, ses cubes saillants et ses terrasses, la résidence Le Mahonia, du nom d’un arbuste au feuillage jaune éclatant, illuminera en 2015, dans le sud de Lille, le quartier Arras-Europe, actuellement en pleine mutation urbaine. Ses appartements traversants, spacieux et lumineux, donneront sur le parc, d’un côté, sur un jardin intérieur, de l’autre.

Les futures maisons individuelles de Périgueux affichent des objectifs clairs en matière d’énergie durable : tandis que les panneaux solaires installés sur les toits produiront une partie de l’eau chaude sanitaire, le chauffage central sera raccordé au réseau urbain alimenté par une chaufferie à bois.

Les trois nouveaux immeubles qui vont voir le jour à Dijon proposeront des logements largement ouverts sur la nature : terrasses en étage, jardins en rez-de-chaussée. Cette seconde opération de Foncière Logement dans le quartier des Grésilles s’insère au coeur du paysage urbain en pleine construction.

A LA UNE

Un investissement sans précédent dans les quartiers de rénovation urbaine

Un plan d’investissement important dans les quartiers de rénovation urbaine

Plusieurs mois de concertation avec l’Etat ont permis d’engager un plan d’investissement d’un milliard d’euros pour la réalisation de 5 200 logements dans les quartiers de rénovation urbaine : 168 programmes, répartis sur tout le territoire national, sortiront ainsi de terre d’ici 2016.

Quel financement ?

Pour mener à bien cet investissement, Foncière Logement va mobiliser plusieurs types de financements : 400 millions d’euros seront empruntés à l’UESL-Action Logement ; 400 millions d’euros à la Caisse des Dépôts et Consignations (avec la garantie de l’Etat), et des prêts bancaires classiques seront souscrits pour un montant de 200 millions d’euros.

A LA UNE
A LA UNE

Le rôle réaffirmé de Foncière Logement dans la rénovation urbaine

Foncière Logement, ce sera :
En 2016 : 35 400 logements, dont plus de 10 400 dans les quartiers en rénovation urbaine.

Outil unique de diversification de l’habitat, Foncière Logement, créée en 2002 par les partenaires sociaux, réalise, au bénéfice des salariés du
secteur privé, des logements aux loyers libres dans les quartiers de rénovation urbaine. Elle répond ainsi à la volonté de mixité sociale portée par les pouvoirs publics.

Foncière Logement doit construire 5 200 logements supplémentaires dans les quartiers de rénovation urbaine d’ici 2016 portant ainsi à plus de 10 400 logements son patrimoine de logements aux loyers libres, dédié prioritairement à l’accueil des ménages de salariés présentant des niveaux de revenus supérieurs au plafond PLS.

« A l’issue de ce programme, nous aurons doublé le nombre de nos logements dans ce secteur » précise Bruno Lucas, président de l’association ; et contribué ainsi à l’effort national mené en faveur du logement, non seulement sur le plan quantitatif mais aussi qualitatif. « Foncière Logement a toujours eu pour ambition de produire des programmes immobiliers très qualitatifs, insiste Bruno Lucas. C’est une donnée essentielle si nous voulons réussir le pari de la mixité sociale. »

Des logements attractifs

Pour rendre ses logements attractifs, Foncière Logement est attentive à leur qualité architecturale et à leur adéquation avec le projet urbain. Elle tient compte de la spécificité de chaque environnement et, dans la mesure du possible, de l’accessibilité aux
transports en commun. La présence de commerces et de services de proximité est déterminante, la qualité des équipements locaux et de l’offre scolaire jouent un rôle non négligeable dans le choix des locataires de Foncière Logement.

Des locataires satisfaits

90 % des locataires des quartiers en rénovation se disent satisfaits de leur logement et de leur immeuble. « Nous sommes en passe de relever un double défi, conclut Bruno Lucas : celui de la mixité sociale dans les quartiers de rénovation urbaine, celui du logement des salariés du secteur privé. »

A LA UNE
A LA UNE

Quand Draveil entre en Seine

Avec son socle minéral, sa structure en bois et ses volumes modernes, le programme qui a été livré à Foncière Logement ce printemps, s’intègre parfaitement dans le cadre exceptionnel de l’Etang des Mazières.

Lorsque, depuis leur salon, les futurs locataires des 18 nouveaux logements de Draveil contempleront, à leurs pieds, les anciennes gravières réaménagées, prolongement naturel du fleuve, reflétant les couleurs de la nature environnante, ils auront du mal à imaginer qu’ils se trouvent à une vingtaine de kilomètres seulement du centre de Paris.

Lovées dans la vallée de la Seine, à l’orée du quartier de l’Orme des Mazières, les façades de bois de ce programme dit de « l’ancienne chapelle » abritent des appartements fonctionnels et lumineux, conçus pour dialoguer avec la nature. Répartis en deux plots, de trois étages chacun, ils sont traversants (à l’exception des T2).
Pour renforcer le lien avec le fleuve, les loggias des cuisines et les terrasses en bois des séjours s’échappent de la façade, comme autant de pontons jetés au-dessus de l’eau.

Le quartier de l’Orme des Mazières, fait actuellement l’objet d’un projet important de renouvellement urbain. L’implantation de cet ensemble immobilier fait le lien entre le plan d’eau, d’un côté, visible depuis la voie publique, et le parc arboré qui se développe, au nord. Ce programme destiné en priorité aux salariés des entreprises privées contribue ainsi à créer de la mixité sociale sur le territoire.

A LA UNE
A LA UNE

Au coeur des Hauts de Seine : une première pierre à Colombes

À deux pas de La Défense, où les besoins en logements sont croissants, Foncière Logement complète son offre et favorise la mixité sociale dans le cadre du Programme de renouvellement urbain de l’Île Marante.

Le 14 février, Yanick Le Meur, directeur général de Foncière Logement, et Philippe Jung, directeur général de Demathieu et Bard Immobilier, ont posé la première pierre du programme Aoré, en présence de Philippe Sarre, maire de la ville de Colombes. Dans cette commune de plus de 85 000 habitants, Foncière Logement agit au sein d’un tissu urbain en pleine mutation, en favorisant le développement de logements intermédiaires. Afin de permettre le rapprochement domicile/travail, en lien avec les CIL, Foncière Logement cherchera à favoriser le logement de salariés du bassin d’emploi en proximité.
Le projet se découpe en 2 entités résidentielles afin de privilégier l’ensoleillement. Le choix architectural est dynamique et contemporain. Les appartements spacieux, seront traversants ou à multiples orientations et s’organiseront autour d’un parc paysagé. Tous auront des terrasses ou jardins.

Ce programme allie un respect des préconisations de la ville et des partenaires à une grande modernité des démarches environnementales. Au niveau thermique, le projet répondra aux normes RT 2012 et visera la certification Cerqual renforçant ainsi une qualité environnementale du projet.

A LA UNE
A LA UNE

2014, une équipe dimensionnée en ordre de marche

Une organisation interne tournée vers l’humain. Mobilisant 1 milliard d'euros pour engager la construction de 5 200 logements d'ici à 2015,
Foncière Logement et les partenaires sociaux poursuivent leur mission.
Elle demeure active et mobilisée dans les quartiers en rénovation urbaine.

De nombreuses opérations sont relancées. Elles porteront le patrimoine global de Foncière Logement à 35 000 logements à ’horizon 2015 dont 10 000 dans les quartiers de rénovation urbaine.
Depuis 2002, date de sa création son patrimoine a atteint un premier stade de maturité. Un redimensionnement interne s'est effectué et de nouveaux professionnels ont rejoint les équipes.
Foncière Logement entame une nouvelle année avec énergie et optimisme.
Le conseil d’administration a nommé Yanick Le Meur, au poste de directeur général. Il succède à François de Waroquier appelé vers d'autres missions. Il a été directeur du renouvellement urbain et de l’habitat de la communauté urbaine de Lille.
Puis, il a occupé les fonctions de directeur de GIP, directeur général délégué de la SORGEM, avant d’être DGA de l’Etablissement Public d’Aménagement ORSA.
Structurée autour de deux pôles, la gestion immobilière et les investissements, Foncière Logement entend avancer en bon ordre de marche. Les 36 salariés sont regroupés autour des différentes directions : investissements immobiliers, gestion immobilière, audit et qualité, financement et système d’information, comptable ainsi qu’administrative et juridique qui accueille en tant que directrice, Marielle Schmidt.
Foncière Logement poursuit son ambition de toujours mieux répondre aux besoins des salariés sur le marché locatif. En 2013, l’association a obtenu la certification ISO 9001 recouvrant un ensemble d’objectifs et de processus améliorant en continu l’organisation et la gestion.
Outil privilégié du réseau action logement, l'association réalise des programmes de logements favorisant la mixité sociale des villes et des quartiers, et contribue au financement des régimes de retraite.
Ensemble, l'équipe de Foncière Logement relève de nouveaux défis.

A LA UNE

Un partenariat en développement

Partenariat solendiFoncière Logement orchestre la location de ses programmes immobiliers grâce à son partenariat avec les CIL et les gestionnaires au service des entreprises et du logement des salariés. La Direction de la Gestion Immobilière (DGI) est au carrefour de l’offre et de la demande. Bien avant la livraison, et après la location, tous les partenaires avancent main dans la main.

Foncière Logement orchestre la location de ses programmes immobiliers grâce à son partenariat avec les CIL et les gestionnaires au service des entreprises et du logement des salariés. La Direction de la Gestion Immobilière (DGI) est au carrefour de l’offre et de la demande. Bien avant la livraison, et après la location, tous les partenaires avancent main dans la main.

La DGI fait appel à plusieurs métiers dans le but de rapprocher l’offre immobilière de la demande des salariés.
« Foncière Logement délègue aux administrateurs de biens, ou gestionnaires, la gestion de son patrimoine immobilier, et ce, avant et après les livraisons des programmes », explique Lucie Deligné, en charge de la communication commerciale. « Ses activités comprennent : le service après-vente promoteurs, la commercialisation, la gestion de patrimoine, la gestion des sinistres et l’audit des gestionnaires de programmes. »

Depuis sa création, Foncière Logement et le réseau des CIL sont partenaires. Les logements du patrimoine, conventionnés ou libres, sont réservés de façon prioritaire aux salariés des entreprises cotisantes et attribués en fonction des critères d’éligibilité de Foncière Logement.
Au sein du pôle Commercial, Foncière Logement vise à fluidifier la mise en relation des offres locatives avec leurs demandes.
Pour faire valoir les logements situés dans les quartiers en rénovation urbaine auprès des salariés adhérents des CIL, le Pôle Commercial a initié une action de communication visant à mettre en exergue ces programmes. Des flyers de promotion ont donc été élaborés. Ces derniers mettent en évidence les prestations de qualité des logements Foncière Logement en fonction de leurs typologies avec des visuels attractifs. Ils sont également personnalisés en fonction de chaque CIL.
Aujourd’hui, ces supports de communication sont réalisés à la demande des CIL.
À terme, Foncière Logement souhaiterait les proposer à ses partenaires pour l’ensemble du patrimoine situé dans les quartiers en rénovation urbaine, dès lors que les logements sont livrés.

A LA UNE

La rénovation urbaine s’enracine au coeur de Saumur

Rénovation saumurÀ Saumur, Bruno Lucas, Président de Foncière Logement, a planté le premier arbre de la résidence des « jardins de Thouet » le 28 octobre en présence des partenaires locaux.

À Saumur, Bruno Lucas, Président de Foncière Logement, a planté le premier arbre de la résidence des « jardins de Thouet » le 28 octobre en présence des partenaires locaux.

Rue Claude Bernard, au centre de la future résidence, planter un arbre symbolise l’enracinement de la rénovation urbaine dans ce quartier où la mixité sociale, projet-phare de Foncière Logement s’installe durablement. Le programme des « jardins de Thouet »

utilise du gaz naturel comme énergie, réduisant ainsi au maximum le dégagement de CO2.
L’architecture est contemporaine et offre aux habitants des cadres privatifs confortables. Un accent tout particulier est porté sur le confort acoustique et visuel. L’ensemble est structuré autour d’une allée de desserte raccordée à un maillage ultérieur.
Avec son identité propre, ce programme original fait souffler un vent nouveau dans ce quartier marqué par des constructions des années 1960-1970 et, surtout, par de récentes destructions de grands ensembles.

A LA UNE

Toulon : la rénovation urbaine au coeur de l’histoire

ToulonÀ Toulon, Foncière Logement pose la première pierre du programme Îlot Consigne et fait entrer la rénovation urbaine dans l’histoire de cette agglomération méditerranéenne.

Trésor historique et architectural du centre ville de Toulon, Îlot Consigne retrouvera toute sa superbe d’ici 16 mois. En effet, grâce à Foncière Logement, la première pierre de ce programme de rénovation urbaine, au coeur du quartier dit « Centre Ancien » a été posée. 21 logements, du T2 au T5, seront ainsi disponibles. Élaboré par l'architecte Patrice Laveze (Triumvirat), Îlot Consigne sera doté d'un patio de 100 m2 et d'un local commercial de 190 m2 au rez-de-chaussée.
Proche de l’avenue de la République, Îlot Consigne se fond dans le décor de ce quartier fait d’étroites ruelles piétonnières et de cours intérieures. Après un examen attentif, l’Architecte des bâtiments de France a donné son accord
pour cette rénovation urbaine en total accord avec le tissu architectural, caractérisé par ses façades, de larges ouvertures et surtout ses tuiles originales.

Compte tenu de son intérêt architectural, la façade sud a été conservée. Fierté des Toulonnais, Îlot Consigne a fait l’objet de nombreux projets de rénovation depuis le… XVIIème siècle ! À l’époque, Colbert, contrôleur général des finances, mentionne dans sa correspondance la nécessité d’un projet ambitieux pour l’arsenal toulonnais et surtout « digne du roi Louis XIV ».

Après le projet Îlot Consigne, un autre programme sera lancé début 2014.

Depuis 2005, Foncière Logement investit en outre dans des logements sociaux varois. En 2013, dans le département du Var elle possède près de 1 000 logements conventionnés ou à loyers libres, tous occupés par des salariés d’entreprises cotisantes.

Îlot Consigne, à Toulon (Var)

  • 4 étages. 21 logements et un commerce au rez-de-chaussée.
  • Architecte : Triumvirat SARL
  • Promoteur : INFINIM Provence

Toulon

Hubert Falco, Sénateur Maire, Boris Bernabeu, sous-préfet à la ville, Christian Le Quellec, directeur général d’INFINIM Provence et Jean-Louis Picoche, administrateur de Foncière Logement, ont posé le 6 septembre, la première pierre du programme Îlot Consigne.

A LA UNE

Nord Pas-de-Calais : Foncière Logement bien présent !

L'activité de Foncière Logement redémarre après l'annonce de la reprise des investissements en rénovation urbaine au printemps dernier. Le point sur le Nord Pas-de-Calais avec un patrimoine en plein développement.
7 résidences sont encore en cours de réalisation, pour un total de 190 logements à livrer d'ici 2014-2015. Cela doublera le nombre de logements déjà produits par Foncière Logement en rénovation urbaine dans le Nord Pas-de-Calais.

Notre patrimoine : 864 logementsCes programmes sont situés à Hautmont, à proximité de Maubeuge, ou encore dans l'agglomération de Lille, par exemple à Wattreloos ou à Tourcoing. Parmi eux, une opération de première importance verra le jour dans les quartiers sud de Lille : la résidence Arbrisseau qui proposera à terme 107 logements.

Plus largement, Foncière Logement dispose d'un patrimoine de 44 résidences dans toute la région avec des investissements menés dès 2002 de Boulognesur-Mer à Cambrai en passant par Arras, Douai ou Lens.

 

A LA UNE

Coup d’arrêt a la mixite sociale dans les quartiers ANRU

Le conseil d’administration de Foncière Logement, réuni le mardi 22 janvier 2013, a pris la décision, en l’absence de réponse des pouvoirs publics, d’arrêter tout nouvel investissement à compter de ce jour.

Par lettre du 16 novembre 2012, les Ministres du Logement, des Finances et du Budget avaient formulé quatre questions principales auprès de Foncière Logement portant sur :

  • l’achèvement du programme de diversification du PNRU,
  • les conditions d’accès au PLI,
  • la cession d’une partie du patrimoine pour constituer des fonds propres,
  • l’organisation de la gouvernance.

Cliquez-ici pour télécharger le document